Après vingt ans en Pays Catalan (il est encore aujourd’hui très fier de rester le maire-adjoint de la commune  Prats-De-Mollo-La-Preste jusqu’aux prochaines élections municipales fixées à mars 2020), passés par diverses fonctions – au sein du SDIS’66, puis Directeur général-adjoint à la communauté de communes du Haut-Vallespir et enfin sept années comme Directeur-adjoint en charge des affaires économiques au sein de la communauté urbaine Perpignan Méditerranée Métropole (PMM) – Thomas RICARD, 44 ans, a saisi l’opportunité de rejoindre l’agglomération de Béziers (département de l’Hérault) et ses enjeux économiques et politiques importants : « Mon départ de PMM s’est effectué en parfaite entente et sympathie avec le président Jean-Marc PUJOL« , tient-il à souligner.

Au bout de quelques mois comme directeur du Développement de l’ Économie au sein de la communauté d’agglomération de Béziers-Méditerranée (qui regroupe dix-sept communes avec environ 120 000 habitants), le feeling est plutôt très bien passé avec le président Fréderic LACAS qui lui a proposé, à partir de ce 1er juin, de devenir son directeur de cabinet.

« C’est, nous a-t-il confié, au sein de ce territoire très ressemblant au P-O que je mets aujourd’hui toute mon énergie pour accompagner le président et maire de Sérignan, Fréderic LACAS, avec qui bien évidemment je partage les valeurs du service public ».

Il avoue que « cette évolution professionnelle, ce challenge, me procure de nouvelles et passionnantes compétences, ainsi qu’une expérience professionnelle que je trouve intéressante, formatrice sur de nombreux enjeux, en attendant, qui sait, de revenir un jour dans les P-O ?… en espérant que Perpignan ne suive pas l’exemple politique de la ville de Béziers ! ».

 

Thomas RICARD aux côtés du maire de Prats-De-Mollo-La-Preste, Claude FERRER