Communiqué

« La situation politique se caractérise par une multiplication des crises et par leur approfondissement. La crise démocratique bat son plein avec l’abstention croissante et la méfiance envers l’action politique. La crise sociale l’alimente, la loi travail El Kkomri ne parviendra pas à inverser la courbe du chômage, à défaut de généraliser flexibilité et précarité. La multiplication des saccages de l’environnement témoignent de la crise écologique. La crise internationale se traduit par l’accentuation des désordres géopolitiques. S’y ajoute désormais avec une actualité pressante une crise morale majeure des valeurs républicaines.

Face à ce tableau peu reluisant, le RCP 66 (Rassemblement Citoyen et Politique des Pyrénées-Orientales) estime qu’il y a urgence à réagir. Il y a nécessité à proposer une véritable alternative politique qui renverse résolument la table sur laquelle repose un système dépassé. Cela ne pourra se faire que par une implication citoyenne renforcée, seule à même de créer mobilisation et ré-enchantement. C’est la raison d’être du RCP 66. Le combat des idées doit être engagé au plus vite pour un autre projet de civilisation que celui dessiné en creux par l’accumulation des crises. 

En conséquence, le RCP 66 a décidé la mise en place d’une structure de débat et d’éducation populaire dans la vallée de la Têt et le Conflent. Les dossiers en cours sur le territoire témoignent de la nécessité de cette initiative : menace sur l’accès aux services publics, menace sur le maintien des petites communes rurales, urbanisation des terres agricoles, transports ferroviaires et mobilités, grand domaine skiable etc. Les initiateurs de cet appel, par la diversité de leurs engagements militants, qu’ils soient citoyens, associatifs, syndicaux ou politiques, par la diversité de leurs implantations territoriales, entendent garantir la pérennité de cette structure de débat au service de  l’intérêt général et de l’alternative politique ».

 

Les initiateurs :

Philippe ASSENS, adjoint au maire et militant associatif (Nohèdes)

Jean-Jacques CADEAC, maire et militant Front de Gauche (Montalba-le-Château)

Lucie CHILLON, artiste (Le Soler)

Francis DASPE, Secrétaire général de l’AGAUREPS-Prométhée (Perpignan)

Alain MIH, animateur du RCP 66 (Thuir)

Alain PRAT DE RIU, délégué du PG 66 dans le Conflent (Prades)

Michel VERDAGUER, syndicaliste (Néfiach)