La rédaction de Ouillade.eu a réussi à se procurer une correspondance interne à l’UPVD, adressée par une association d’étudiants perpignanais (l’UNI) au président de l’Université, Fabrice LORENTE, et dans laquelle ils lui réclament des explications suite à des accusations portées par la fondatrice de l’Institut d’Administration des Entreprises (IAE), l’universitaire Jacqueline AMIEL-DONAT

 

« Monsieur le Président Fabrice Lorente,
Université de Perpignan Via Domitia Perpignan, le lundi 4 décembre 2017

OBJET : Demande de clarification sur vos propos dans le cadre de l’article « ouillade.eu » en date du 3 septembre 2017 faisant suite à la Tribune libre de Me. Jacqueline Amiel-Donat.
pièce-jointe : https://www.ouillade.eu/politique/perpignan-fabrice-lorente-repond-a-
jacqueline-amiel-donat-le-rat-et-lhuitre-ou-tel-est-pris-qui-croyait-prendre/159416
Monsieur le Président,
De prime abord, nous voulions en qualité d’association étudiante vous féliciter vivement pour la qualité de votre engagement auprès de notre belle université, et en particulier du nouveau campus Mailly.
Suite à des interrogations grandissantes par des groupes d’étudiants sur l’inauguration du Pôle Energies Nouvelles en 2016, en raison de vos échanges par le biais de l’article suscité du blog citoyen « ouillade.eu », nous voudrions légitimement clarifier auprès de ces étudiants nombreux la situation en leur démontrant que le Président de notre université n’est pas un délinquant et qu’il n’y a pas lieu d’intenter des scandales médiatiques.
Afin de calmer les esprits, nous vous serions gré de bien vouloir nous transférer par courriel les différentes factures qui ont trait à l’événement évoqué.
En l’attente de votre réponse, nous vous prions de bien vouloir recevoir, Monsieur le Président, notre haute considération.
Pour le bureau de l’UNI Perpignan Via Domitia »