-« Le 29 janvier dernier dans vos colonnes, vous évoquiez un déferlement politico-médiatique à l’endroit de Fernand Roig, président du SYDETOM’66*. Celui-ci se voit reprocher l’embauche de son propre fils**…

Je ne connais pas monsieur Roig et je ne commenterai pas ni sa gestion ni ses prises de décisions concernant ses responsabilités.

Cependant, je m’interroge sur la pertinence de ce croche-pied… Si cette pratique est condamnable, il serait utile et objectif de rappeler le nombre d’enfants d’élus qui sont employés au sein de la communauté urbaine, de différentes structures municipales ou départementales. Des emplois grassement rémunérés avec de grandes responsabilités.

Certains élus de premiers rangs oublient parfois que leur mandat public n’est pas pour se servir mais SERVIR. Il serait bon parfois de leur rappeler.

Décidément, la morale en politique, un vaste débat ! ».

Xavier Roca
Conseiller municipal d’opposition
Pézilla-La-Rivière

 

*NDLR. SYDETOM’66 = Syndicat départemental de transport et de traitement des ordures ménagères des Pyrénées-Orientales.

**NDLR. Cela remonte à huit ans en arrière… Cela est d’autant plus surprenant que, depuis, nombre d’élus ont embauché enfants, frangines, frangins, conjoints… et maîtresses !