« Libération de la 116 » : tel est le titre du journal local daté du mercredi 20 mai… ou comment nos « dirigeants-sauveurs » – malgré la preuve évidente des reportages photographiques – nous ont fait croire, pour justifier les mesures mises en place afin d’interdire la circulation à tous véhicules sur la RN-116, que le terrain s ‘était effondré… alors que le goudron s’était levé « tout simplement » !

Le pire est que tout le monde (ou presque…) a gobé ce mensonge !

Mieux, à les en croire à la lettre : ça nous aurait préservé du virus !

Si on l’avait soufflé à Jean Castex*, il aurait pu faire profiter tous les Français de nos belles idées catalanes et, ainsi, faire couper les Routes nationales de France… et puf !!!… plus de virus** : comme les Marseillais !

On est les rois.

R.H.

 

*Jean Castex (LR/ Les Républicains), maire de Prades, président de la communauté de communes Conflent-Canigou… le « Monsieur Déconfinement » du Gouvernement d’Edouard Philippe.

**COVID-19 (coronavirus).