Lionel MONACO est colistier de Jean-Louis DéMELIN (5ème place ), sur la liste « Citoyens du Midi ». L’an dernier, il figurait sur la liste de Jacques CRESTA aux élections municipales sur Perpignan. Il explique ici son engagement auprès de Philippe SAUREL.

Citoyens du Midi : démocratie, citoyenneté, l’Homme, fruit de la Terre, comme valeur suprême. Une autre voie possible. »
« J’ai participé à de nombreuses élections : cantonales 2003 (divers gauche), municipales 2009 (liste CODOGNèS – RIPOULL) , cantonales 2011 (avec le soutien EELV ) et municipales 2014 (liste CRESTA), toujours dans le cadre de la société civile.
De l’intérieur, de manière libre et indépendante, j’ai pu constater que les partis n’étaient pas ce qu’ils devraient être : l’élément moteur de la démocratie, et qu’en définitive, ils participent tous à la désaffection des citoyens pour l’espace public, à la montée du front national, et surtout à la décrédibilisation de l’homme politique, et donc à l’abstention massive, danger pour notre société.
Pourtant, j’ai trouvé dans le mouvement « Citoyens du Midi » porté par le maire de Montpellier Philippe SAUREL l’espoir que les notions de participation citoyenne, de démocratie participative n’étaient plus de vains mots utilisés de manière clientéliste, politicienne, démagogique par les partis politiques.
Sa volonté, ainsi que celle de tous ses colistiers, de s’appuyer sur l’intelligence des électeurs, sur leurs capacités, sur leur espérance perdue motive mon engagement auprès de lui, qui est aussi celui d’une société où chacun vivra en harmonie avec tous, qui permettra le développement de chacun dans le respect de la Terre, notre mère à tous.
Actuellement, Philippe SAUREL représente tout cela, et redonne sens à la politique. Sa campagne, son programme, ses listes hors les partis, libres, représentatives des intérêts de chaque département pour une future grande Région forte, cohérente en sont les témoins, contrairement à toutes les autres candidatures, dont l’unique programme est de dénigrer les autres, sans aucun programme.
La victoire est possible, à nous de la rendre réelle,  Hors les partis, une autre voie démocratique est possible, il vous appartient en votant Citoyens du Midi de la tracer  avec nous, comme un chemin que nous tous allons prendre ensemble pour nous rassembler vers un projet qui donnera toute sa valeur à notre chère Région du Midi.
N’écoutez pas ceux qui commencent à craindre pour leur notabilité acquise au détriment des électeurs, et qui nous donnent bien évidemment perdants. Ecoutez la voie de la raison et celle du cœur. Et rappelons nous ce que disait Michel SERRES : « il n’y a jamais eu de progrès dans l’humanité sans utopie. »
Lionel MONACO.