« A peine élus, déjà des électeurs cocus ?

Dans le journal L’Indépendant du 29 juin dernier, l’article sur la remise en question des socialistes du département, j’ai pu lire à ma grande surprise que la commune du Boulou était tombée dans le giron du parti socialiste. La liste de Monsieur François Comes étiquetée divers gauche mérite certainement plus de précisions… Peut être que notre nouveau maire pourra nous en apporter…
Si c’est le cas alors il y a eu tromperie auprès des électeurs qui ne votent plus pour une étiquette…
Est-ce la promesse du collège du Boulou tant attendu, qui pourrait pardonner cela ? Sachez que Monsieur Olive nous l’avait déjà promis avec la même compromission politique… Et nous avons vu le résultat ! Est-ce normal de tromper ses électeurs de droite qui souhaitaient le changement aussi ? Et les nouveaux élus communistes ou de droite ? C’est une incohérence, que se cache-t-il derrière l’image humaniste de notre futur 1er magistrat de la ville ?
En tant qu’observateur averti de la politique locale, je souhaite éclairer et commenter cette déclaration qui m’a surpris. Est-ce un premier faux pas ? ».
Philippe Casals