Le site Ouillade.eu, dans sa rubrique Brèves de comptoir, brèves toujours appréciées, constate à l’aune de leurs activités, le travail des quatre députés du département. Brève n° 33 à laquelle nous souscrivons totalement.

L’analyse est réaliste !

Permettez-moi d’exprimer un avis d’électeur – contribuable, en ce qui concerne  « l’élue de la Nation »*. Puisque c’est comme ça qu’elle se définit elle-même.

Elle n’est donc pas, comme nous aurions pu le croire, élue de la 3e circonscription des P-O, mandatée par les habitants et électeurs de ce secteur géographique des Pyrénées-Orientales, depuis juin 2017.

Électeurs quelque peu déboussolés après les tergiversations d’élus, pour le moins déconnectés en matière d’économie locale et en matière de modernisation routière.

Il est à l’évidence préférable que des élus ne fassent rien, plutôt que de défaire ce qu’avaient réussi leurs honorables prédécesseurs.

Nous avons tous en mémoire le très réaliste projet d’une nouvelle RN-116 qui, dans le cadre de sa réalisation, aurait donné à notre département du travail aux grandes ou petites entreprises locales, par l’intermédiaire des ouvrages réalisés, permettant par ses investissements, de nombreuses créations d’emplois et le développement de notre département en situation économiquement faible !

En ce qui concerne l’élue de la Nation, lors du prochain renouvellement de l’Assemblée Nationale, elle devrait aller chercher, si elle se représente, (….) les voix des « électeurs de la Nation » et non celles des électeurs de la 3e circonscription de notre département, qu’elle est sensée représenter.

En matière électorale, l’expérience nous rappelle, malheureusement, que la vérité d’un jour n’est, pas celle du lendemain. Lendemains qui ne « chantent » plus. Enchantent encore moins les électeurs, mais plus surprenant, « enchantent » certains de nos élus !

 

Lucien Baillette

 

*NDLR. Il s’agit en l’occurrence de Laurence Gayte, députée La République En Marche (LaREM) de la 3e circonscription des P-O.