« Le maire Divers Gauche de Pia, Monsieur Michel MAFFRE, semble avoir perdu le sens du respect des règles démocratique qui régissent notre République

 

Depuis 2005 et le référendum perdu sur la Constitution européenne, certains politiques pensent être au-dessus d’une décision démocratique. Tel est le cas du maire de Pia.
Constatant que sa politique communale de gestion de l’eau est un désastre, le maire de Pia souhaite confier cette politique à la communauté de communes Corbières-Salanque-Méditerranéen qu’il préside.
Des maires ont voté contre ce projet à la Communauté de Communes Corbières-Salanque-Méditerranée, ayant pour conséquence de l’enterrer. Mécontent de cette décision, il décide de changer les règles de vote.
Ce maire n’a plus le sens de la République.
Le premier des devoirs d’un élu, est de respecter la démocratie et ainsi les décisions du peuple ou de ses représentants. « Le Gouvernement du Peuple, Pour le Peuple et Par le Peuple »  ; voilà la devise de la démocratie (…).

Dans une lettre en date du 25 septembre, Madame ROBERT, députée de la 3e Circonscription de l’Aude, rappelle à Monsieur MAFFRE ce principe de respect des élus. Il serait bon qu’elle apprenne à l’appliquer.
Je suis au regret de l’informer que la commune de Pia fait partie de la seconde circonscription des Pyrénées-Orientales. Le député élu, par les citoyens de ce territoire, est Louis ALIOT et non Romain GRAU.
Mais il est vrai que cette députée est plus connue pour son adoration des cocktails parisiens au champagne que par ses connaissances de terrain. https://lopinion.fr/video/ca-fait-buzz/vins-champagne-blanquette-etranges-divagations-d-eputee-marconiste-130855
Dés aujourd’hui je vais demander à Monsieur le Préfet des Pyrénées-Orientales d’organiser une réunion de concertation pour que cette affaire se résolve dans le respect des règles de droits et des principes de notre République.

Louis ALIOT
Député des P-O.