Communiqué de Louis ALIOT (FN-RBM)

Député européen et conseiller municipal de Perpignan

« Non à l’Occitanie, Oui au Languedoc-Roussillon ! »

« Alors que cette consultation sur le Nom de la nouvelle Grande Région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, lancée par Carole DELGA, apparait clairement anti-démocratique et que l’appellation retenue « Occitanie » suscite débats et controverses, nous rappelons que nous étions les seuls à nous être prononcés pour le maintien du terme « Languedoc-Roussillon » pendant la campagne des dernières élections régionales.

Pour mémoire, le seul groupe d’élus au Conseil Régional qui a lancé une procédure de recours concernant le nom de la nouvelle Grande Région, c’est Groupe FN/RBM.

Au-delà d’une simple dénomination, alors que la Nation française, et par conséquence les identités régionales sont aujourd’hui clairement menacées, cette polémique est révélatrice de l’état d’esprit d’un système aux abois !

En ce qui nous concerne, nous dénonçons avant tout, l’attitude hypocrite des élus Les Républicains (LR) de la Communauté urbaine Perpignan Méditerranée Métropole qui ont clairement appelé les conseillers régionaux à voter pour l’appellation « Pyrénées-Méditerranée », alors que de l’autre côté leurs collègues du Conseil Départemental des P-O ont voté à l’unanimité avec les élus de Gauche (PS, PCF, PRG, EELV…), une motion totalement contraire !

Enfin, en tant qu’élu local et enraciné, nous rejetons l’attitude scandaleuse des élus PS/PC des Pyrénées-Orientales, pourtant grands donneurs de « leçons républicaines », qui votent d’une seule main à Toulouse ou Montpellier, mais qui par leurs déclarations et par la motion qu’ils ont fait voté au Conseil Départemental renient la République Française, Une et Indivisible… A grand renfort d’encarts publicitaires payés par le contribuable ! ».