#Perpignan a élu son maire . Louis Aliot est le nouveau maire.

 

Certains conseillers municipaux investis depuis de nombreuses années manqueront à la ville (je pense ici plus particulièrement à Olivier Amiel, au président de l’Office de tourisme Pierre Barbé, à Madame Danièle Pagès, Perpignanaise engagée depuis des décennies et à d’autres encore).
Je souhaite la bienvenue à l’équipe de M. Aliot. Les Perpignanais.e.s ont choisi.
On connait mes engagements contre toutes formes de discriminations, mon militantisme à Perpignan dans de très nombreuses associations au sein desquelles j’exerce des responsabilités. Je ne considère nullement cette élection comme un échec mais comme une volonté des Perpignanais.e.s de véritablement changer leur vie, améliorer leur quotidien et, personnellement, je continuerai à travailler dans cette direction pour faire évoluer notre ville, en m’investissant davantage encore s’il le faut avec les futurs acteurs comme André Bonet, Isabelle Bertran, David Tranchecoste…

Je le ferai comme je l’ai toujours fait jusque là, c’est-à-dire sans sans clivages, sans haine.

#Perpignan a opté pour le Changement. Je continuerai de m’investir pour ma ville, je ferai en sorte que nos associations soient toujours reconnues par la municipalité, comme cela a été le cas dans le passé. Je ferai en sorte que notre ville devienne chaque jour de plus en plus belle et dynamique, attractive. La fatalité n’est pas un mot pour moi. L’espoir et l’espérance sont des mots pour demain. Je défendrai comme depuis toujours le droit d’existence, de solidarité, dans ma ville. J’ai eu l’occasion pendant la campagne électorale, en qualité de simple citoyen, de rencontrer Louis Aliot. Je lui fais confiance pour transformer et révéler Perpignan. Faisons confiance et ne tuons pas ce que nous avons tous en commun : l’Amour de #Perpignan ».

 

 

 

Jimmy Paradis, colistier d’Olivier Amiel #jeSuisfouDePerpignan