« Les pannes d’Orange et problèmes réseau aujourd’hui» ont posé un sévère problème en termes sanitaires, mais nous montrent aussi, à quel point le manque de communication ne peut être sans solutions de nos jours

 

En dehors des conséquences qui, on l’a vu, laissent des personnes sans soins et même encore pire en perdent la vie, et qui sont insupportables, montrent à quel point cette technologie est indispensable. Mais le fait de ne pouvoir avoir dans notre département une liaison téléphonique mobile et internet de qualité sur l’ensemble de notre territoire devient inadmissible. Comment peut-on demander à des entreprises internationales de venir s’installer chez nous et y créer des emplois sans un flux régulier et optimal ?

On peut se rendre compte comment l’inégalité à la liaison de nos portables, mais même internet ne met pas l’ensemble de nos concitoyens au même plan ?

-« En 2015, la loi Macron a exigé pour fin 2016 la couverture en 3G en zone blanche des 268 centres-bourgs non encore couverts (ni téléphonie mobile, ni internet mobile) par un opérateur mobile. La couverture mobile en 3G des communes (environ 2000) disposant uniquement de 2G devra être réalisée pour juin 2017 »

Nous avons bien l’impression que nous ne sommes pas au bout de nos peines.

C’est pourquoi dans notre programme du Rassemblement Démocrate, une de nos propositions est de faire pression sur les opérateurs, la région et l’état, pour que les « zones blanches » nombreuses de notre département soient corrigées. D’autant que nous sommes un territoire à haut déplacement touristique, ce qui engendre chaque été des difficultés de connexions ».

 

Guy Torreilles, président du MoDEM’66

 

Le binôme Guy Torreilles – Laetitia Martinez (avec Virginie Delaunay et Bruno Flamand) se présente sur le canton La Côte Vermeille.