Elections municipales 15 & 22 mars 2020.

 

« Je communique ma libre pensée en tant que simple citoyen
Chacun a le droit d’exprimer ses opinions politiques sans être confronté à la diffamation. Chacun a le devoir de respecter l’opinion d’autrui.

Sur cette introduction, j’écris ces quelques lignes en espérant ne pas susciter les haines de « Facebook ». Ces derniers jours, mon vécu n’est que le reflet d’une société qui se délite : la tempête « Gloria » qui a mis en évidence le dérèglement climatique, mon lieu de travail vandalisé et dans la même semaine, un de mes amis s’est vu retrouvé avec sa voiture sans roues ; sans compter ma poubelle volée !

Force est de constater que tous, sommes liés à ces sujets de société devenus primordiaux. Aucun doute, ces élections municipales 2020 auront un parfum de sécurité et d’écologie.
J’ai pu constater à travers les médias locaux que beaucoup de communes présentaient plusieurs listes. Quoi de plus normal ! Cela fait partie des règles de la démocratie.

Certains, habitués à la liste unique, s’en étonnent et accusent leurs contradicteurs de « collabos diviseurs ». Il est vrai que l’idée de perdre le pouvoir avec ses indemnités peut rendre discourtois voire agressif…

Nous ne sommes plus du temps de Franco. Figurer sur une liste d’opposition ne fait pas d’une personne un « collabo » ou un diviseur. Au contraire, cela montre une personne courageuse avec des idées autres que celle de la pensée unique.
Il appartient à chacune et à chacun de lire les programmes de nos futurs élus et voter sans avoir peur.

Souhaitons que si de nouvelles listes émergent, celles-ci soient moins consommatrices en béton, goudron ou impôts. Souhaitons aussi moins de clientélisme et gabegies, moins « d’aplaventrisme » face aux normes et contraintes administratives de plus en plus lourdes…
Après la tempête « Gloria », aurons-nous la tempête du « Dégagisme » ?
Aux urnes citoyens…
Nb : petit sourire, on aimerait avoir des élections municipales un peu plus souvent. En ces périodes électorales les travaux en cours se terminent vitesse grand V ! Les élus en place se montrent dans les « Cafés citoyens ». »
Freddy RABASSE – Pézilla-la-Rivière.