« Le parti socialiste avec  à sa tête M. CAMBADéLIS devrait avant de faire de grande annonce reviser son histoire. Apres l’échec cuisant des socialistes aux élections régionales, le chef du PS veut créer un nouveau rassemblement politique, conglomérat de partis portant le malencontreux nom d’Alliance Populaire. Une annonce précipitée qui oublie que l’Alliance Populaire a déjà existé dans l’histoire.

Celle-ci  était en effet une fédération de partis politiques d’idéologie conservatrice, fondée au début de la transition démocratique espagnole par une majorité d’anciennes personnalités politiques du franquisme, rejointes par diverses formations de centre droit comme le definit le site Wikipedia.  Cette fameuse alliance donnera naissance au parti populaire de la droite espagnole.

M. CAMBADéLIS, les citoyens n’attendent pas que le PS change sur la forme le curseur mais véritablement sur le fond politique.

A force de mener une politique socio-libérale, le PS en vient même à vouloir prendre le nom d un parti de droite extrême ».

Farid MELLAL, ancien élu communiste de Cabestany.