« Coco, mais pas Insoumis ! »

« Mélenchon est un pur arriviste et aura réussi l exploit de diviser bon nombre de communistes. Un exploit que Mitterrand, son père spirituel, n’aura pas réussi à faire.

En effet, la direction nationale du PCF  s est rendu responsable d’une orientation stratégique mortifère. Une orientation qui a obligé bon nombre de militants a trancher une question auto-centrée sur la personnalité de Mélenchon avec un lobbying sans commune mesure du Parti-de-Gauche (PDG) pour influencer le processus de vote du parti et obtenir aujourd’hui son soutien.

Je n ai pas choisi de participer à ce vote en ayant à l’esprit qu il ne ferait que semer la division et confusion dans les esprits.
Aujourd’hui, cela se vérifie déjà au vu des résultats à l’échelle nationale et départementale .
La direction nationale du PCF doit assumer ses responsabilités et démissionner, et en premier lieu son secrétaire Pierre Laurent.
J’appelle de mes voeux a un congrès exceptionnel du PCF.
Il serait dangereux de soutenir un candidat dont la seule préoccupation est de se présenter comme le sauveur suprême d’une France déjà à la dérive. Le candidat de la France insoumise n’aura en aucun cas mon soutien, ni ma soumission ».

Farid MELLAL.