Si les professionnels américains du 7ème art s’occupaient sérieusement de cinéma et faisaient moins de politique, peut être, peut être alors qu’à l’occasion de la 89ème cérémonie de remise des Oscar nous n’aurions pas assisté à la bourde entre « Moonlight » et « La La Land » qui a gâché la soirée… et qui a démontré un sacré amateurisme de la part des organisateurs. Hollywood n’est plus ce qu’il était.
Mais, évidemment, c’est la faute au nouveau President des États-Unis, Donald TRUMP.
Le grand Historien français Henry ROUSSO, illustre inconnu du grand public (et au-delà) serait-il en train de se faire un nom (et un prénom) sur le dos de… Donald TRUMP ? Détenu quelques heures à l’aéroport de Houston pour un défaut de visa, il témoigne et accuse sur le net : « il faut désormais faire face outre-Atlantique à l’arbitraire et à l’incompétence la plus totale ».
Évidemment, là aussi, c’est l’administration de Donald TRUMP qui est en cause.
Le même TRUMP qui déclare – avec raison – « Que Paris n’est plus Paris… Que la France n’est plus la France… » ; il n’y a vraiment que François HOLLANDE qui ne s’en soit pas rendu compte. Il faudrait peut être penser à le réveiller.
Le même Donald TRUMP qui est accusé de « faire entrave à la liberté de la presse » parce qu’il n’invite plus certains médias aux conférences de presse… Jusqu’aux médias français qui se disent « choqués », « outrés », « inquiets »… tant il est vrai qu’en France « la presse est libre » : on n’invite pas les journalistes, on les convoque ! Lors des interviews télévisées, on choisit, on sélectionne les journalistes. Pour ce qui est de la presse écrite : on demande, ou plutôt on exige, à voir les questions avant… ou à relire l’article après, avant toute parution… mais c’est tellement vrai : en France la presse est libre. La preuve ? À longueur de colonnes « à charge » les méchants sont à droite et les bons ailleurs. C’est tellement vrai que Donald TRUMP est de droite. C’est un sale républicain alors, forcément, c’est un « facho » !
Vous verrez qu’un média français va bien finir par lui attribuer, à Donald TRUMP, la disparition des quatre membres de la famille TROADEC, à Ourvault, les vents violents et risques de submersion sur la façade ouest de la France, le fait que finalement MÉLENCHON refuse de s’allier à HAMON, l’écrasante défaite de l’OM hier soir face au PSG, la grippe aviaire dans le Sud-ouest, le meurtre de Kim JONG-NAM… les propos stupides et infamant de MACRON sur la colonisation française en Algérie.
Tout cela frise le ridicule, l’hystérie.
Laissez-donc Donald TRUMP tranquille. Fichez-lui la paix médias français ! Et faites votre boulot : in-for-mez-nous-objectivement !
« Je suis tombé par terre,
C’est la faute à Voltaire,
Le nez dans le ruisseau,
C’est la faute à Rousseau ».