Jean Amouroux, maire de Tresserre, nous prie d’insérer :

« Mme Jurado, fait de la démagogie pour tenter d’alimenter sa candidature aux municipales de 2014.

Mon seul devoir et de rétablir la vérité auprès des citoyens tresserencs qui ne doivent pas être trompés face a une candidate qui n’hésite pas a diffuser de fausses informations.

Une candidate qui ne maîtrise aucunement les dossiers communaux et particulièrement le plus grand projet économique soutenu par la municipalité de Tresserre tout au long de son mandat avec des retombées économiques tant au niveau communal que départemental et régional. Encore quelqu’un qui ignore le sens de l’intérêt général.

Mme Jurado, manque d’argument et invente même un quartier résidentiel inexistant, en effet deux maisons seront impactées par la zone logistique et les deux propriétaires seront largement indemnisés par le porteur de projet.

Ceux qui connaissent vraiment le lieu d’implantation, à priori pas Mme Jurado, savent qu’il se situe dans un secteur déjà très largement rendu stérile par la présence de la ligne LGV, la THT, les travaux de déviation de la D900 et la carrière Vaills.

Quant à la concertation, Mme Jurado, n’a probablement pas suivi la procédure d’élaboration du Plan Local d’Urbanisme (PLU) qui a été arrêté ce vendredi 9 août par le Conseil municipal (séance lors de laquelle Mme Jurado a brillé par son absence) et ignore de ce fait qu’aucune des observations qu’elle avance n’a été consignée dans le registre ouvert en mairie. Enfin, elle ne lis ni les journaux, ni les bulletins municipaux par le biais desquels la commune a largement communiqué justement pour  s’assurer du respecter la procédure et la concertation.

Enfin, Mme Jurado, n’a pas porté ce projet à bout bras depuis 4 ans, c’est bien pour cela qu’elle est prête à priver nos administrés de pouvoir espérer obtenir un emploi à moyen terme ».