Florence Jurado.

Florence Jurado, candidate tête de liste Rassemblement Bleu Marine et FN aux Municipales 2014 sur la commune de Tresserre, nous prie d’insérer :

 

« Si je fais de la démagogie alors monsieur Jean Amouroux  (maire de Tresserre, NDLR) manque cruellement de démocratie. En effet, il oublie vite les débordements qui ont eu lieu lors de la réunion publique lorsque les habitants de la future zone de fret ont crié leur colère.

Vos grands projets (dossiers communaux) se sont les vôtres, pas les miens, monsieur le maire !


Mes projets restent certes modestes à vos yeux mais ils sont en accord avec les souhaits et les besoins de nos citoyens :
– gratuité de la garderie
– rénovations du réseau électrique dans le centre-ville
– internet haut débit pour toute la commune
– soutien financier aux associations de la commune
– emploi prioritaire aux citoyens de Tresserre
– et bien d’autres …

D’ailleurs, pour un projet d’une telle ampleur, j’aurais quand même demandé aux habitants ce qu’ils pensaient de votre projet !
Mais restez fidèle à vous même monsieur le maire, continuez à imposer vos idées comme vous le faites si bien lors des conseils municipaux, voilà pourquoi vos conseillers vous quittent au fur et à mesure !
Et vous osez me parler de démagogie mais vous, monsieur le maire, où est votre démocratie ?
Quant au quartier résidentiel qui sera, ne vous en déplaise, gravement affecté par les nuisances de centaines de camions et ses deux propriétaires qui se retrouvent expropriés grâce à votre projet, ne vous sentez vous pas personnellement concerné ?
Tous les désagréments engendrés ne vous touchent pas car vous ne résidez pas dans notre commune mais dans la commune voisine du Boulou, vous n’êtes pas à l’écoute des besoins de vos administrés.

D’autre part, sachez que je suis parfaitement informée et que je me délecte de lire vos bulletins municipaux sans grand intérêt à mes yeux.
Vos pitoyables projets ne font pas l’unanimité.
Pour votre registre encore faudrait-il qu’il ne soit pas une fois de plus « volé » pour la deuxième ou troisième fois, Lorsque j’ai voulu le signer, il avait disparu. Je me déplacerai pour signer le nouveau registre afin que vous constatiez mon mécontentement.

Monsieur le maire, assurez-vous de porter des projets pour les citoyens et non pas ce qui pourrait servir vos propres intérêts, cela pourrait vous être bénéfique pour vous permettre de proposer des projets qui seront approuvés en toute démocratie ».