La liste « Indignez-vous avec Nouvelle Donne » est très attentive aux enjeux de la mobilité régionale dans le cadre de l’élargissement géographique de notre région et de la redistribution des compétences en la matière.  En 2030, l’ensemble Midi-Pyrénées-Languedoc-Roussillon sera peuplé de 6,5 millions d’habitants- plus que le Danemark ou la Slovaquie- sur un territoire de la taille de l’Irlande. A cette échelle, les transports collectifs deviennent un impératif de développement durable, mais aussi économique pour l’équilibre des territoires et le désenclavement des zones rurales ou de montagne et c’est le cas de la Cerdagne.  A cet égard, Nouvelle Donne considère que le « Petit Train Jaune » est une pièce essentielle du maillage territorial ferroviaire et qu’à ce titre, non seulement la SNCF ne doit pas se désengager, mais que cette ligne, symbole de l’unité Catalane Mer et Montagne bâtie sur un véritable trésor en matière d’ouvrages d’art, doit être étendue jusqu’à la côte. Pour drainer une partie des amateurs de sports de glisse en saison hivernale et des vacanciers en saison estivale. Cela suppose que cette ligne doit faire partie intégrante du package des négociations qui vont s’ouvrir dans quelques semaines entre l’autorité régionale nouvellement élue et la SNCF.  La valorisation du potentiel des sites naturels et patrimoniaux et la revitalisation de la Cerdagne, préconisées par Nouvelle Donne est cohérente avec la relance du Petit Train jaune.Le programme de relocalisation de l’économie promu par Nouvelle Donne (réorientation de l’épargne locale vers de l’investissement local, aide au développement des TPE/PME et à l’installation en agriculture) est de nature à renforcer sa fréquentation et donc à permettre sa pérennisation par une meilleure rentabilisation. Les deux régions d’aujourd’hui ont déjà harmonisé le calendrier des négociations qu’elles doivent avoir avec la SNCF, sur les conventions d’entretien et de tarification des réseaux TER, pour que tout soit désormais renégocié ensemble et avec une seule convention. La taille de la nouvelle entité régionale, avec près de 3000 km de voies ferrées et 285 points d’arrêt et 20 millions de voyageurs par an est un atout pour obtenir de la part du fournisseur partenaire des solutions plus pertinentes et avantageuses pour les usagers. Le cahier des charges commun devra être présenté début 2016 à la SNCF, le Petit Train Jaune doit expressément en faire partie.   Nouvelle Donne est favorable à l’idée d’une carte de transport unique et régionale, permettant de se déplacer sur l’ensemble des réseaux interurbains et ferroviaires à l’image du pass Navigo francilien, mais souhaite que la négociation prenne pour base la préservation des « avantages acquis », comme le « Train à 1 euro » et les abonnements « IllimiTER » études et Pro.   Plus généralement, dans le schéma rail, Nouvelle Donne souhaite la mise en cohérence régionale de la ligne nouvelle Montpellier-Perpignan (LNMP) vers Figueres, avec la sortie des « oubliettes » de la liaison Toulouse-Narbonne (LTN).