Communiqué des Conseillers Régionaux RN des Pyrénées-Orientales : Sophie Blanc, Marie-Thérèse Fesenbeck et Xavier Baudry.

 

 

« Installation de l’Office Public de la Langue Catalane par Carole DELGA : un « gadget » de plus au service de l’exécutif régional ?

Alors que la Présidente de Région Carole DELGA (PS)  vient d’installer à l’Université de Perpignan, ce lundi 24 juin, le tant annoncé Office Public de la Langue Catalane (OPC), il nous paraît impératif, en réels défenseurs de nos traditions et de notre culture locales,
de rappeler quelques éléments quant à la création de cette structure, qui voit enfin le jour…  Après vingt-quatre  mois de gestation !

Il est utile de préciser, que l’exécutif régional socialo-communiste, en chantre de la « Démocratie participative »,
a systématiquement écarté les élus de l’Opposition de ce projet. Rappelons que seuls les élus du FN/RN et Louis ALIOT avaient proposé en 2016,
en complément d’un recours devant le Conseil d’Etat, une motion afin que la nouvelle Région soit dénommée « Languedoc-Roussillon » permettant ainsi de voir notre identité départementale réaffirmée (Le groupe LR-UDI à la Région ayant voté contre !).

Il est par ailleurs très étonnant que sur les quarante-cinq associations annoncées au départ… seules 3trente fassent partie à l’arrivée du collège constitutif, dont certaines fortement politisées, n’hésitant pas pour quelques-unes à promouvoir l’Immigration massive et l’accueil à tout-va des migrants !

Enfin, avec seulement 367 000€ de budget, soit un montant huit fois inférieur au budget de l’Office de la langue Basque (4 millions d’€uros), la présidente de Région Occitanie/ Pyrénées-Méditerranée semble distribuer quelques miettes aux habitantes et habitants du Pays catalan… dont la présidente socialiste du Département, Hermeline MALHERBE, et le président-maire de Perpignan, Jean-Marc PUJOL, semblent se contenter !

En conclusion une question reste posée : un Office Public de la Langue Catalane d’accord, mais pour quels objectifs avec si peu de moyens ? Hélas… Après le « Conseil Régional des Jeunes », les divers « Parlements » auto-proclamés issus de la créativité sans borne de la Présidente DELGA, on est en droit de se demander si l’Office Public de la Langue Catalane, ne restera , et ce malheureusement pour notre identité catalane, qu’un gadget de plus au service de la Majorité plurielle régionale ».