Jacques Cresta (PS), député des P-O, vice-président du Conseil Régional L.-R., était présent ce jeudi 4 décembre 2014, en fin de matinée, sur Toulouges aux côtés de Jean Roque, maire, d’ Hermeline Malherbe, sénatrice des P-O et présidente du Conseil Général’66, et de Marti Vila, président de la Fédération départementale pour le logement social (Fdpls) afin d’inaugurer deux logements dans des anciens immeubles insalubres.

Cette opération de réhabilitation en cœur de ville aura permis d’attribuer deux nouveaux logements (T3 et T4) à deux familles.

Ci-dessous l’intervention du parlementaire, vice-président de la Région :

« Cette opération est exemplaire. N’ayons pas peur des mots. Toulouges montre la voie et arrive à engager des politiques qui font vivre son cœur de ville, alors que d’autres, pas si éloignées, s’évertuent avec une urbanisation galopante à tuer son centre ville.

Cette politique dynamique et volontariste a été engagée par Louis Caseilles et aujourd’hui poursuivie par Jean Roque. Cet engagement en direction de la vitalité de leur village se fait avec des équipements publics, comme récemment la Médiathèque, la Maison du Citoyen, ainsi que par son dynamisme commercial avec le Café des Sports et le marché de plein vent mais également par une politique de réhabilitation des logements pour permettre aux populations de continuer à vivre au centre du village, dans des logements de qualité. Pour cela des aides, des conseils sont apportés au bailleur privé, avec l’opération façade et le programme Habiter Mieux, mais également des programmes de logements aidés. Tout en respectant la loi, qui impose la production de logements en nombre, Toulouges est arrivé à produire des logements de qualité, avec des petites opérations disséminées sur l’ensemble de son territoire et ne pas réaliser des quartiers enfermés sur eux-mêmes.

Nous sommes ici devant une de ces opérations. Deux maisons en ruine dans une des anciennes artères les plus vivantes du village, ont été acquises par la Mairie pour rénover, réhabiliter ces logements afin d’y implanter deux familles en cœur de ville. Cette opération n’aurait pu se faire sans la connaissance et l’expertise de la Fédération Départementale Pour le Logement Social qui a su mettre en place un montage financier et opérationnel pour réaliser ces logements dans les règles de l’art, dans l’ esprit du village et en produisant un bâtiment à haute valeur environnementale. Merci  à son Président Marti Vila, à son ancien Président André Centene et à la directrice Cathy Bourguignon. Merci également au travail de l’architecte Monsieur Moliné, enfant du pays expatrié à Montpellier. Merci également aux entreprises locales qui ont suivi ce chantier et ont pu faire admirer leur savoir faire et leurs compétences techniques.

J’ai également une pensée pour la famille Carbonès qui a vécu dans cette maison et qui doit la trouver bien changé.

Pour toutes ces raisons cette opération est exemplaire et je sais que Jean Roque a d’autres projets pour votre ville, avec demain la Maison Esparre, la Maison Fourcade, la Place Abelanet et sa résidence pour personnes âgées. Vous voyez sur Toulouges les idées et les volontés ne manquent pas pour garder cette douceur et cette qualité de vie. »