Louis Carles (UMP), maire de Torreilles, ancien suppléant de l’ex-sénateur des P-O Paul Blanc, vice-président de Perpignan-Méditerranée Communauté d’Agglomération (l’agglo PMCA), menace de renvoyer sa carte de membre à l’UMP « si le parti de la Majorité présidentielle réintègre le maire du Barcarès, Alain Ferrand (…) ».

Louis Carles a carrément appelé le sénateur des P-O, maire de Le Soler et vice-président de PMCA, François Calvet, en sa qualité de président du Comité départemental de l’UMP pour l’avertir : « C’est sans discussion possible… C’est à prendre ou à laisser… Si Ferrand revient à l’UMP, moi je pars et en plus j’économiserais 40 euros par mois, le coût de ma côtisation mensuelle à l’UMP ! ».

Au sein des instances locales et nationales de l’UMP, à la direction en tout cas, on continue de plancher sur une réintégration prochaine d’Alain Ferrand, réélu récemment et brillamment (dès le 1er tour) maire du Barcarès.