Jeudi 18 Juin 2015, Fernand Siré (UMP), en sa qualité de membre du groupe d’études « Prison et conditions carcérales » à l’Assemblée Nationale, a invité à une réunion, sur le site exceptionnel de « Juhègues » à Torreilles, les représentants de l’Etat, de la justice, de l’administration pénitentiaire, de l’hôpital de Thuir et de l’hôpital de Perpignan ainsi qu’une délégation du SLP-FO de Perpignan, Syndicat des agents du centre pénitentiaire de Perpignan, afin de dresser avec eux un bilan des conditions carcérales et de travailler ensemble sur la possibilité de mettre en place des mesures simples et peu couteuses qui amélioreraient les conditions de travail des agents de l’administration pénitentiaire et qui leur assureraient une plus grande sécurité mais aussi sur les conditions d’incarcération des détenus.

Cette rencontre avait pour seul but de réunir les principaux acteurs, intervenant directement ou indirectement dans le milieu carcéral, afin de trouver ensemble des solutions appropriées à ces différentes difficultés.

Un dialogue s’est établi entre les différents intervenants et chacun a pu exposer les problèmes auxquels ils étaient confrontés.

Les représentants syndicaux ont vivement remercié le Procureur adjoint pour le soutien que le Procureur leur apporte dans leur tâche quotidienne et sa rapidité de réaction.

Des solutions ont été proposées et vont être mises en place comme : l’installation d’un référent et d’une ligne directe avec l’hôpital, la formation du personnel pénitentiaire en collaboration avec l’hôpital de Thuir et une collaboration efficace et efficiente entre le personnel pénitentiaire et l’administration.

Les parties présentes ont été agréablement surprises de la qualité du dialogue qui s’est instauré, pour la sérénité des échanges et pour les solutions trouvées. Elles se sont mis d’accord pour se revoir afin de voir l’avancée de la situation.

Le député, en collaboration avec le député Robert Olive (PS), s’est engagé à défendre leurs droits et se battre pour améliorer les conditions carcérales tant pour la sécurité des gardiens que des détenus.