Arbres, bancs publics, mais également barbecues… le célèbre bois de pins situé au cœur de ville de la commune de Thuir a disparu. L’endroit était pourtant des plus plaisants, particulièrement apprécié des riverains et surtout des personnes vivant en appartement qui venaient trouver là un peu de fraîcheur, s’oxygéner, du lien social aussi.

Le nouveau maire de Thuir, René Olive (PS), qui entame cette semaine son 6e mandat municipal a beaucoup de chance de n’avoir aucun écologiste (rempli d’extase) face à lui… Ailleurs, sous le soleil du Roussillon, de nombreux autres maires n’ont hélas pas ce privilège.

D’après le panneau qui annonce l’avenir in-situ (photos), c’est la nouvelle caserne des sapeurs-pompiers qui devrait y être implantée, caserne qui se trouve actuellement à une centaine de mètres de là, juste en face, et qui pourtant devait être construite dans la zone commerciale avec la nouvelle Gendarmerie.

Ne cherchons pas à comprendre. Ne cherchons plus.