Le président de Barcelona World, Xavier Adserà, a déclaré aujourd’hui que les investisseurs de ce complexe exigent pour le construire que la Catalogne reste dans l’Union européenne, à cause de la sécurité juridique et la monnaie. Xavier Adserà a exprimé l’importance de ce sujet lors de la conférence Matins de Esade.

Il est prévu que la construction du complexe touristique et de loisirs commence en 2014 à Vila-seca/Salou (Tarragona) et celui-ci emploiera 17 000 personnes dans le secteur de la construction.

Les promoteurs du projet veulent simplement que « la Catalogne fasse partie de l’Europe, pas nécessairement de l’Espagne ». Mais c’est la Commission européenne qui a averti lundi que « si un territoire de l’Union européenne devient indépendant d’un État membre, il ne fera plus partie de l’Union » ! (source : lecourrier.es)