Le maire, Yves Porteix, lors du traditionnel discours du 14 Juillet, dans les jardins de la mairie…

« Jaime mon village, j’aime Sorède, je vous aime »… C’est en substance avec ces mots qu’Yves Porteix, maire de Sorède, a annoncé sa candidature à sa propre succession, en mars 2014, dans le fauteuil de maire de Sorède.

C’est à l’issue d’un discours républicain, dans lequel il a passionnément mis en valeur les droits et les devoirs de la citoyenneté française, prononcé dans les jardins de l’Hôtel-de-ville, qu’Yves Porteix a officialisé sa candidature, porté par son conseil municipal au complet, et chaleureusement applaudi par les Sorédiens présents.

Yves Porteix avec le conseil municipal Junior dans le carré du Monument aux Morts.

Après le discours et la présentation au public des nouveaux membres du Conseil municipal junior, entourant leur directrice d’école, Mme Claire Alsina, les participants aux cérémonies qui marquent traditionnellement la Fête Nationale étaient invités à lever le verre de l’amitié lors d’un apéritif républicain, dressé toujours dans les jardins de la mairie.

Rue de l’Eglise…

C’est à 11h 45 que le défilé démarrait devant l’Hôtel-de-ville, emmené par les musiciens de l’AMA (Association Musicale des Albères) et le porte-drapeau Roger Gouchan, suivis de Gilbert Llong, adjoint au maire et président des Anciens Combattants de Sorède, du maire Yves Porteix, du Conseil municipal, du Conseil municipal junior, etc.

De la route de Laroque à la place de la République…

Au total, le cortège aura rassemblé environ 200 personnes qui se sont rendues jusqu’aux Monuments aux Morts de la commune, adossé au cimetière, puis retour jusqu’à la mairie en empruntant l’itinéraire habituel ; route de Laroque-des-Albères, place République et rue de l’Eglise.

Entre autre temps fort de cette cérémonie, on retiendra une « Marseillaise » magistralement interprétée à capella par la jeune et talentueuse chanteuse du pays, Céline Figueras.