Hier soir, à la salle des Fêtes de Sorède, devant environ 200 personnes, Yves Porteix (Sans Etiquette), maire sortant candidat à sa propre succession, a présenté sa liste au cours de sa première réunion publique dans le cadre de la campagne électorale pour les prochaines municipales, 23 & 30 mars 2014.

Sans dévoiler le contenu de son programme, Yves Porteix en a cependant abordé les principales lignes, tout en commençant par rendre un hommage appuyé à l’équipe présente à ses côtés durant le mandat (2008-2014) qui s’achève.

« Avec eux, grâce à eux, nous avons réalisé en grande partie le programme que je vous avais présenté dans cette même salle, en 2008. Je pense là notamment à la Voirie, exception faite je l’admet pour la route qui va à la Vallée Heureuse, je pense donc qu’au niveau de l’entretien des axes routiers communaux, en fonction de nos moyens bien sûr, nous sommes même allés au-delà de ce que nous avions annoncé (…) ».

Ensuite, toujours côté bilan, le maire sortant a défendu « la réalisation du skatepark (NDLR, qui sera d’ailleurs inauguré ce mercredi 26 février 2014 à 17h), la mise en place de la navette communale gratuite qui irrigue tout le territoire de la commune (NDLR, qui a transporté hier encore 50 personnes !), la révision simplifiée en matière d’urbanisme avec l’organisation du PLU (Plan d’urbanisme local)… la réhabilitation de la rue de la Coscolleda, la reconstruction de la fameuse passerelle… La municipalisation de l’Office de tourisme… Nous avons essayé au maximum d’intégrer notre jeunesse dans la vie locale… Certes, tout n’a pas été parfait, les aléas climatiques, par exemple, nous ont empêché de réaliser la totalité de nos ambitions pour ancrer Sorède dans l’époque, mais nous allons continuer de nous battre pour inscrire notre village dans la Modernité, tout en préservant comme nous l’avons toujours fait son patrimoine et son environnement, tout en gardant notre ancrage dans nos racines ! (…). Je voudrais dire encore que notre commune a des finances équilibrées, saines ! Dans la strate des communes comparables au niveau de leur population et de leur budget, nous sommes toujours du bon côté de la moyenne… Ce n’est pas à vous contribuables sorédiens que je vais l’apprendre, la gestion est essentielle pour le bonheur commun, nous allons continuer, avec cette nouvelle équipe, à être excessivement rigoureux en matière budgétaire (…) ».

Puis Yves Porteix a présenté sa liste : « Une équipe renouvelée, rajeunie, une équipe féminisée aussi puisque la parité est de rigueur comme nous l’impose la loi pour la première fois ».

Le maire a aussi insisté sur le fait que « désormais la commune de Sorède, comme tous les communes françaises de plus de 1 000 habitants, ne peut pas panacher… Toute rature, le fait de rayer un nom, entraînera automatiquement la nullité du bulletin ! ».