(Vu sur la Toile)

Incidents au Stade de France: le profil des personnes placées en garde à vue
(Ambre Lepoivre – rédaction RMC avec G.D.)

Vingt-neuf personnes ont été interpellées à l’intérieur du Stade de France (SdF) et soixante-dix-sept aux abords de l’enceinte samedi soir lors des incidents qui ont entaché la finale de la Ligue des Champions entre Liverpool et le Real Madrid. Il s’agit pour la majorité d’entre eux de jeunes venus de toute la région Île-de-France !

 

RMC.- Des policiers en position près des barrières entourant le Stade de France pour empêcher des tentatives d’intrusion d’individus sans billet, lors de la finale de Ligue des champions, le 28 mai 2022 à Saint-Denis, au nord de Paris.
Les débordements qui ont marqué la finale de la Ligue des champions samedi soir au Stade de France, ont été suivis de vingt-neuf interpellations à l’intérieur du stade et de soixante-dix-sept autres sur la commune de Saint-Denis, a annoncé lundi le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin. Au total, quarante-huit gardes à vue ont été lancées. Des individus majoritairement arrêtés par les forces de l’ordre pour des vols et violences commises sur les supporters venus assister au match.

Il s’agit de jeunes hommes, souvent mineurs et venant de toute l’Île-de-France. Pour la plupart, ils sont déjà bien connus des forces de l’ordre pour des ventes à la sauvette, des vols à la tire et des violences. C’est d’ailleurs pour ces mêmes délits qu’ils sont interpellés samedi soir. Parfois avec difficulté car certains d’entre eux sont fortement alcoolisés, précise une source policière.

 

Quatorze Britanniques interpellés

 

Il leur est reproché d’avoir profité des mouvements de foule et du chaos aux abords du Stade de France, pour s’en prendre au public. De nombreuses plaintes contre X pour vol avec violence ont d’ailleurs été déposées précise le parquet de Bobigny.

Du côté des supporters anglais, Gérald Darmanin affirme toujours qu’ils sont plusieurs milliers avoir essayé de s’introduire dans les gradins avec de faux billets ou en escaladant les grilles.

Quatorze Britanniques ont été interpellés, dont neuf pour des faits d’intrusion. Mais seulement deux d’entre eux se sont retrouvés en garde à vue au commissariat de Saint-Denis. Un chiffre faible, comparé aux 40 000 supporters de Liverpool que les autorités françaises accusent de s’être présentés devant le Stade de France malgré l’absence de billet.