Communiqué de presse.

 

 

 

 

« Les sépultures fantômes et apatrides des citoyens français, anciens combattants harkis, femmes et nourrissons. Abdallah KROUK, Nasser NOUALI  et leurs groupes de travail apportent leur point de vue, à propos de la stèle en hommage érigée, le samedi 19 octobre 2019, à 15h 30, au camp de concentration de Rivesaltes

 

Madame Geneviève DARRIEUSSECQ, secrétaire d’Etat auprès de la ministre des Armées, a inauguré une stèle telle une fausse commune…
En effet, où sont les tombes individuelles conformément à une sépulture digne de droit à chaque citoyen ?
La secrétaire d’Etat auprès de la ministre des Armées n’a pas trouvé juste de qualifier ces victimes, ces morts pour la France, de citoyens français et conformément à l’article 1er de la constitution du 4 octobre 1958 de même aux états de service militaire de cette composante française par le sang versé.
Nous laissons libre jugement à l’opinion publique, à bon entendeur !
Nous remercions : l’association « Hmong Archives  » représentant les citoyens français anciens combattants d’Indochine hors de France, ainsi que les tirailleurs sénégalais de leur présence à nos côtés ».