Jean-Michel Erre, tête de liste Saleilles Passion, communique :

« Mes chers concitoyens,

Mon équipe et moi tenons à remercier les 931 Saleillencs qui nous ont fait confiance lors de ce deuxième tour des élections municipales.

Le résultat est tombé, la prime revient au maire sortant !

Mais ce dernier a d’ores et déjà bien noté qu’il était loin de faire l’unanimité sur sa commune. Jamais jusque là, le maire de Saleilles n’a été élu avec un pourcentage aussi faible : 31% des électeurs inscrits ! Et donc un rejet par 69% de la population !

Certes tous ses amis de l’UDI 66 et de l’UMP ont fait le travail qu’il était en droit d’attendre d’eux, dès lors qu’ensemble ils ont dénoncé la politique nationale de la majorité actuelle.

Ce vote politique n’était pas de mise sur notre commune, car sa gestion doit être assurée par un homme de terrain et non par un homme de partis politiques.

Mais une majorité de Saleillencs ont fait ce choix, je leur dois le respect ! J’espère simplement qu’ils n’auront pas à le regretter dans les semaines et les mois à venir !…

Quant aux cinq élus de la liste Saleilles Passion appelés à siéger demain dans l’opposition municipale, ils continueront à oeuvrer pour le bien de tous et de l’intérêt général comme nous nous y étions engagés auprès de vous. Encore faudra-t-il que le maire leur permettre d’être une force de proposition, dans le respect de l’autre et de ses différences, et non comme le dictateur qu’il a été durant les six ans de mandat écoulé, mal conseillé sans doute par des proches collaborateurs irrespectueux.

Mais de tout cela nous saurons vous tenir informés pour un avenir serein et apaisé! ».