Communiqué de l’équipe Saleilles Passion :

« Dans cette élection municipale qui nous occupe actuellement, nous tenions à vous faire part de certains faits et surtout comportements qui nous préoccupent encore plus .

Comme dans tous les villages et villes de France, à un moment donné, un certain nombre de personnes se lèvent, se rencontrent et s’associent en vue de former des équipes qui se présenteront devant les électeurs et brigueront leurs suffrages pour être en charge des affaires de leur commune.

Ces groupes qui se forment sont généralement composés d’un leader, d’une personne charismatique, qui par ses qualités de rassembleur fédère, et d’un certain nombre de personnes dont les idées, les motivations et les espérances se rejoignent.

Dans notre groupe de travail, certaines personnes se connaissaient déjà pour avoir travaillé ensemble ou pour s’être fréquentés à diverses occasions.

D’autres, par contre, sont venus d’horizons divers, avec des motivations diverses.

Il a fallu apprendre à se connaître et surtout à bien décrypter ces motivations diverses, pour qu’à l’arrivée se forme ce groupe homogène, qui se définit lui même comme une grande famille et qui a servi de base à la liste Saleilles Passion.

Ce groupe a permis de réunir des personnes ayant une certaine expérience et d’autres, plus novices, pour qui c’était la première « bataille électorale », autour d’un projet pour Saleilles.

Au delà du programme proposé, par chaque liste, qui d’ailleurs se sont toutes inspirées des grands axes que nous avions publié sur notre site internet dès l’automne 2013, la question fondamentale de cette élection pourrait se résumer à deux questions :

– approuvez-vous le système mis en place par les amis de M. Rallo ?

– si non, quelle est la personne la mieux à même de vous représenter dignement ?

Les réponses du premier tour sont sans ambiguïté :

– à la 1° question, c’est non à plus de 60 %

– à la 2° question, c’est Jean-Michel Erre

Mais, ne perdons pas de vue le but de nos propos qui sont que, hormis certaines personnes d ‘expérience, les nouveaux venus « en politique » ont été motivés par des valeurs que devraient avoir toutes les personnes avec un cerveau normalement constitué.

Elles se sont donc naturellement rangées derrière la personne qui les incarnait le mieux, c’est à dire Jean-Michel Erre, qui par ailleurs a déjà fait ses preuves au poste de premier magistrat de la commune, preuves qui ne peuvent pas être contestées si ce n’est par des esprits retords animés par autre chose que le bien commun.

En effet, Jean-Michel Erre a toujours été un homme de parole, disponible, ouvert, d’une droiture exemplaire et toujours animé par le respect de l’autre sans jamais déroger à la règle qui devrait inspirer tout prétendant au poste de maire : Servir, sans se servir.

Malheureusement, il n’en est pas de même pour tout le monde, et certains de ses colistiers se sont retrouvés dans une arène où tous les coups sont permis.

Nous disons bien tous les coups, y compris les plus tordus, la bassesse de certaines actions, les propositions malhonnêtes, le manque de parole.

Ils ont été horrifiés par tous les coups bas, les egos surdimensionnés et démoniaques, les personnes en quête de notoriété, de postes leur permettant de « paraître », ou tout simplement qui leur procureraient des gains ou des opportunités de faire des « affaires ».

Qui n’a jamais entendu cette phrase de la part d’un candidat dont les motivations ne sont pas exemplaires : Je vous promets de vous promettre ce que vous voulez entendre ?

Pour notre part, nous ne cherchons pas à faire alliance ou nous rapprocher de n’importe qui pour faire n’importe quoi, dans le seul but de tenter « d’exister ».

Nous restons nous-mêmes !

Mais, quelque soit le résultat des élections de dimanche prochain, toutes les personnes composant notre groupe, et auquel nous associons tous ceux qui nous ont rejoint, que ce soit par la pensée ou leur prise de position, pourront continuer à parcourir la commune la tête haute, sans honte parce que nous n’aurons jamais dérogé à nos règles de conduite, sans compromission, sans faire des alliances contre nature, sans mentir aux électeurs, simplement en restant fidèles aux valeurs qui nous ont rapproché naturellement de notre capitaine, Jean-Michel Erre ».

L’Equipe de Saleilles Passion.