Par quelle mouche Pierre Roig, maire de Sainte-Marie-la-Mer, a-t-il été piqué au point de traiter l’eurodéputée Nadine Morano (LR/ Les Républicains), de « courge » ?

Relevé sur le compte Twitter de l’Encore maire de Sainte-Marie : « Quelle courge cette Morano !! Bonne à rien. Exclue et rejetée de partout et de tous dans son département et qui n’existe que par ses excès de langages. Au chiotte Nadine !!! ».

Pierre Roig commentait un post de Nadine Morano qui s’insurgeait, photo à l’appui, contre les incidents qui ont émaillé le concert d’un artiste congolais très controversé, Fally Ipupa*, qui se produisait dans le quartier de la gare de Lyon, rue de Bercy  à Paris, où plusieurs véhicules et du mobilier urbain ont été incendiés volontairement : « La France mise à genoux tous les jours par la faute des dirigeants mous et incompétents qui livrent le pays aux étrangers ! », légendait ainsi Nadine Morano son post.

Chacun connait les emportement réguliers et excessifs de Nadine Morano, ses écarts de langage qui lui valent fréquemment d’être la cible privilégiée d’humoristes et des internautes sur la toile, mais de là à la traiter de « courge » et de « chiotte », surtout quand il s’agit d’un autre élu de la République qui l’écrit…

A l’évidence, Pierre Roig a pété un plomb, les plombs. Aurait-il été aussi injurieux et calomnieux si un homme avait posté le commentaire de Nadine Morano ? Permettez-nous d’en douter.

Mais il y a pire encore : Pierre Roig a eu des responsabilités – simplement locales, lui, ouf ! – dans la même formation politique que Nadine Morano ;  issu de la Fonction publique il s’est occupé de nos impôts pendant des décennies… et surtout il dirige en tant que maire la commune de Sainte-Marie (près de 5 000 habitants aujourd’hui) depuis 1983. C’est plutôt inquiétant. Seul soulagement pour les Saint-Marinois, pensent certains au Département : « il ne se représente pas ! Pierre Roig, avec de tels propos, nous confirme hélas la célèbre citation « Que la vieillesse est un naufrage », même s’il n’aura que 71 ans le 12 juillet prochain… ».

 

 

*Star congolaise, Fally Ipupa, surnommé « El Maravilloso », adulé en République Démocratique du Congo (ex Zaïre), est la cible d’opposants au régime du président Félix Tshisekedi qui l’accusent d’être un proche de l’ancien président autoritaire Josepk Kabila, et de son successeur. Il ne s’était pas produit sur une scène française depuis plus de dix ans en raison justement de la menace que font peser ces opposants. Vendredi soir, avant-hier, 54 personnes ont été interpellées suite à ces incidents… et 54 verbalisations pour « participation à une manifestation interdite ». Sept manifestations déclarées avaient en effet été interdites par la préfecture de police.