-Jean-Paul Alduy, ancien maire-sénateur de Perpignan, a posté sur sa page Facebook : « A mon ami Pierre Roig 🖤🖤🖤J’ai perdu un ami essentiel, un morceau de ma vie a été arraché. J’ai perdu une amitié essentielle, solide, disponible, affectueuse. Pierre, tu étais la sérénité communicative, celle qui apaise les tensions, celle qui nous manque dans le chaos de nos vies. Pierre, un sourire particulier où se lit l’amour du prochain, l’amour des gens et surtout des plus humbles. Pierre, l’homme public exemplaire aux convictions claires et au dévouement sans faille. Je garde dans un tiroir secret de ma mémoire tous les souvenirs des moments partagés pour que se survive à jamais ce que tu étais pour moi.
Je t’embrasse avec mon éternelle amitié. 
Tu me manques déjà 🙏🏻😢« 
-Guy Llobet, maire de Collioure : « Mon ami Pierre Roig n’est plus. Triste nouvelle et grande tristesse.  J’étais secrétaire de mairie, quand il était premier adjoint d’Henri Pagnon à qui il succédera comme Maire, Puis son secrétaire général durant neuf années, ou nous avons œuvré dans un contexte compliqué pour le renouveau de Sainte-Marie, qui après la résolution du Bourdigou s’est développée autour d’une ZAC de 500 hectares, avec près de 600 propriétaires en indivision… A mon départ professionnel à la mairie de Cabestany, il  me fit dès lors, l’honneur de devenir son adjoint délégué aux finances. Pierre était mon ami, je  garderais de lui l’image  d’un homme juste, honnête, consensuel, toujours soucieux de l’autre, bienveillant, amoureux et dévoué a sa commune, dont il fera  une station familiale en lui donnant  une vraie place dans notre littoral catalan. Toutes mes condoléances aux Saints Marinois et aux Saintes Marinoises. Avec une pensée émue et un soutien à sa famille dans cette pénible et difficile épreuve. Je te pleure Pierre, repose en paix ».

 

-Etienne Stoskopf, préfet des P-O : « Le préfet des Pyrénées-Orientales, Etienne Stoskopf, a appris avec émotion le décès de Monsieur Pierre Roig, ancien maire de Sainte-Marie-la-Mer. Il tient à rendre hommage à l’homme, au rayonnement politique départemental, qui aura consacré, par ses différents mandats, toute sa vie à l’action publique et à l’intérêt général. Né à Sainte-Marie-la-Mer, Pierre Roig devient conseiller municipal de la commune à 21 ans, premier adjoint le mandat suivant et maire en 1983. Il exerce le mandat de maire durant 37 ans, jusqu’en mai 2020, date à laquelle M. Edmond Jorda lui succède. Toujours conseiller municipal de la commune pour le mandat en cours, M. Pierre Roig a également occupé le siège de sénateur suppléant et de conseiller général de son canton. Il fait partie des membres fondateurs de la première intercommunalité du département, Têt-Méditerranée, devenue aujourd’hui la communauté urbaine dont il a été vice-président. Les nombreux projets réalisés durant ces différents mandats ont transformé en profondeur sa commune qui est aujourd’hui, selon l’avis général des Saint-Marinois, une commune où il fait bon vivre. Il était chevalier de l’ordre national du Mérite. Etienne Stoskopf, préfet des Pyrénées-Orientales, présente ses sincères condoléances à sa famille, au conseil municipal et aux habitants de Sainte-Marie-la-Mer ».

 

 

-Fabrice Rallo, ancien Directeur de Cabinet de Jean-Paul Alduy alors maire de Perpignan et président de l’Agglo Perpignan-Méditerranée, fils de François Rallo, maire de Saleilles, a posté cette photo sur son Facebook : « C’est le jour du départ de JPA de PMCA, en 2014. La disparition de Pierre Roig me touche profondément, je suis effondré, ce sont dix-huit ans de ma vie qui s’en vont… Cette photo est encadrée chez moi, elle m’a suivi partout. Cette époque, c’est un repère dans ma vie ! ».

 

-Gilles Foxonet, maire de Baixas, vice-président de la communauté Urbaine Perpignan-Méditerranée Métropole (PMM), a posté cette photo, où il est à côté de Pierre Roig, feu le maire de Sainte-Marie.

 

-David Bret, élu au sein du Conseil Municipal de Canet-en-Roussillon, petit-fils de feu Arlette Franco qui a été députée-maire de Canet, a posté sur sa page Facebook cette photo où l’on voit Arlette Franco entourée de Pierre Roig et Louis Carles (maire de Torreilles) : « Vraiment je suis triste ce jour, jeudi 21 octobre 2021… J’ai beaucoup de peine, une immense peine… Adieu Pierre ».

 

-Serge Pallarès, président de la fédération française des ports de plaisance et des ports d’Occitanie : « Nous avons appris dans l’après-midi une triste nouvelle. La disparition de Pierre Roig nous affecte terriblement et garderons toujours son souvenir dans nos mémoires. Je présente à l’ensemble de sa famille nos très sincères condoléances attristées ».

 

-Louis Aliot, maire de Perpignan : « Je tiens à saluer la mémoire de Pierre Roig qui vient de nous quitter. Maire de Sainte-Marie pendant trente-sept ans, toute son action était tournée vers l’intérêt général. Fidèle à ses idées centristes, il était un élu soucieux de dialoguer avec tous. Je présente mes sincères condoléances à sa famille, ses proches et aux habitants de Sainte-Marie ».

-Charles Campigna, conseiller municipal d’Argelès-sur-Mer : « Je me souviens… En 1983 Pierre Roig  et Louis Carles, élus depuis à peine une semaine respectivement maire de Sainte-Marie et de Torreilles, étaient venus soutenir lors de la dernière réunion publique à la salle Buisson, la liste que menait Jean Carrère à Argelès-sur-Mer. Ils étaient venus soutenir particulièrement l’homme qu’est Jean Carrère encore aujourd’hui, honnête, courageux, désintéressé et très attaché comme eux à son village Argelès-sur-Mer.  Par la suite, ils ont créé avec tous les maires de la côte l’ACCELER, l’Association des communes catalanes du littoral roussillonnais, qui rassemblait toutes les villes côtières des P-O, du Barcarès à Cerbère. Les temps changent, les hommes aussi… ».
-Jean-Claude Torrens, maire de Saint-Nazaire : « De beaux souvenirs partagés en commun… mais avec Pierre (Roig), tous les souvenirs sont beaux car c’était une belle personne, fidèle en amitié ».