Communiqué de presse.
À l’heure où tous les rapports d’experts du Conseil National de la Sécurité Routière confirment que les 30km/h peuvent réduire la mortalité piétonne et cycliste en agglomération, à l’heure où la majorité des villages du Fenouillèdes généralisent la vitesse à 30 km/h, Saint-Paul-de-Fenouillet, chef-lieu du canton n’a pas encore franchi le cap
Le tragique accident de la semaine dernière qui a coûté la vie à une piétonne septuagénaire remet en lumière le problème de la sécurité des usagers les plus vulnérables dans notre village : les piétons et en particulier les enfants, les personnes âgées, les handicapés, les cyclistes, les rollers, les overboards, les trottinettes et les deux roues motorisées.
Les écolos du Fenouillèdes demandent expressément à la mairie d’agir pour la sécurité de ses citoyens : en généralisant la limitation de vitesse à 30km/h, en créant des trottoirs, des couloirs protégés et des passages piétons protégés (quasi inexistants sur certaines voiries du village), en interdisant les stationnements aux abords des passages piétons de manière à accroître la visibilité des traverses, en créant des pistes cyclables protégées, des cédez-le-passage cyclistes aux feux et tout autre aménagement qui pourra contribuer à la sécurité et au bien-être de tous ».
Les écologistes du Fenouillèdes  EELV