Communiqué de presse.

« Saint-Paul-de-Fenouillet, le député Louis ALIOT (FN-RBM) intervient auprès du ministre de l’Education pour éviter des fermetures de classes en catimini.

Suite aux sollicitations de l’association des parents d’élèves de Saint-Paul de Fenouillet, j’ai interpellé le ministre de l’éducation en vue d’empêcher une possible fermeture de classe à l’école du village.

En effet, le rectorat envisagerait de supprimer un poste dans celle-ci en vue de compenser le manque d’effectifs sur Perpignan, dans le cadre du dédoublement des zone dites « REP » anciennes « ZEP »…

N’ayant ni été informé par les services de l’Education nationale dans les P-O, ni par le maire de la commune (qui n’était apparemment lui non plus pas au courant), j’ai alerté de ministre afin que cette école rurale ne soit pas défavorisée.

La mise en œuvre des plans démagogiques du gouvernement MACRON, visant à dédoubler les classes des zones urbaines sensibles, ne doit pas se faire au détriment de la ruralité, elle aussi touchée par des difficultés sociales ».

 

LettreMinistreEducation