Alors que Fernand Siré (UMP), député-maire de Saint-Laurent-de-la-Salanque, et son 1er adjoint, Alain Got (Centre-gauche), sont littéralement entrés en guerre électorale (de succession) – ils s’évitent précautionneusement… on l’a encore vu dimanche dernier à la traditionnelle Fête de l’anguille… ça ne s’invente pas ! – un nom commence à (bien) sortir du chapeau pour s’installer en mars prochain dans le fauteuil de 1er magistrat de la commune : celui du biologiste Llense, des laboratoires Médilab’66 (LBM) à Saint-Laurent.

M. Llense bénéficierait sur le terrain de gros soutiens par la présence à ses côtés, sur sa liste donc, de personnalités laurentines (re)connues.

Selon les experts locaux de la politique municipale, « il serait le mieux placé pour l’emporter au second tour grâce notamment à une fusion avec une autre liste (…) ». Un constat qui s’impose jusque dans les rangs et les proches de l’actuel député-maire. Mais chut, on ne vous dira pas qui !