Me Louis Aliot, vice-président du FN et conseiller régional des P-O.

Me Louis Aliot, vice-président du Front national (FN) et conseiller régional des P-O, communique :

« Je déplore les propos de M. Aloy qui n’engagent que lui. Les adhérents du FN sont bien conscients de la nécessité de proposer une alternative à la politique UMP de M. Ferrand.

Quelle qu’en soit la forme, le FN fera tout pour participer à la gestion municipale de l’après-Ferrand (…).

Le fait que M. Philippot ait appartenu à une liste divers gauche (DvG) n’a aucune influence, le Front ayant vocation à rassembler des patriotes de gauche et de droite. On ne peut quand même pas reprocher au sieur Philippot d’avoir participé à une liste de gauche lorsqu’on a soutenu discrètement la candidate PS aux dernières élections législatives.

Le soutien à M. Siré n’a eu comme seul objet d’empêcher le PS de devenir hégémonique dans le département tout en mettant en avant les propositions anti-corruption de ce député atypique et mal aimé de l’UMP.

Que les personnes qui colportent ce genre de bêtises se souviennent qu’ils avaient été exclus par Jean-Marie Le Pen il y a quelques années et qu’ils ne peuvent en rien se revendiquer de lui.

Au Barcarès, quelle que soit la tête de liste, une seule ligne : « Tête haute et mains propres » !

Nous tiendrons une conférence de presse début janvier pour préciser notre position loin des jérémiades intéressées des uns et des autres ! ».