Vu sur le blog de François LIETTA, ancien président de la fédération départementale du parti Les Républicains des Pyrénées-Orientales, candidat aux prochaines élections municipales (mars 2020) sur Saint-Laurent…

 

« Le grand débat national rime entre contradictions et sélection des participants.
La municipalité En Marche ! d’Alain GOT vient d’organiser une réunion locale dans le cadre du grand débat national voulu par le Président de la République.
Comme son mentor Emmanuel MACRON, le Maire En Marche de Saint-Laurent-de-la-Salanque aime les contradictions et les contre-vérités.
Comme le précise le communiqué de presse de la mairie, « tous les Laurentins sont invités à venir partager leurs points de vue et leurs propositions » et quelques lignes plus loin il est précisé « le nombre de places est limité aux 80 premières personnes inscrites ».
On peut déjà s’étonner que « tous les Laurentins » se limitent à 80 personnes d’autant que la commune dispose de salles permettant d’accueillir plusieurs centaines de personnes.
J’ajoute que le mode de pré-inscription obligatoire permet de penser qu’une sélection des personnes retenues pour y participer soit mise en place afin d’éviter de faire trop de vagues et de déplaire au Maire qui soutient la politique d’Emmanuel MACRON.
Il est aussi précisé que « L’accès à la salle le soir du débat se fera sur présentation d’une pièce d’identité » de là à penser qu’il faille aussi présenter la carte du parti d’Emmanuel MACRON, il n’y a qu’un pas ! ».