« Vous ne l’avez pas su ! Médias sous contrôle ? »

Marie-José Amigou, conseillère municipale de Saint-Laurent-de-la-Salanque.

Sous ce titre, Marie-José Amigou, conseillère municipale d’Opposition de Saint-Laurent-de-la-Salanque, communique :

« Il y a des méfaits qu’il n’est pas bon de divulguer, cela peut nuire. Nous allons vous en citer quelques-uns tout en respectant l’anonymat des personnes concernées.

Voici quelques semaines, le bureau de poste a été victime, de nuit, d’une d’effraction, les voleurs étant repartis avec le distributeur de billets situé à l’intérieur.

Toujours de nuit des malfaiteurs sont entrés à l’intérieur de la librairie et ont emporté la caisse.

Récemment une femme a été agressée dans son quartier  afin de lui dérober son collier; une autre, dans un autre secteur, vient d’être cambriolée pour la troisième fois; au centre-ville une commerçante avoue qu’elle n’osait pas sortir de sa boutique se sentant menacée par des individus qui trainaient sur la place.

Plusieurs personnes, sur le marché, ont été victimes ces derniers temps de vols à la tire, en augmentation.

Dans un autre domaine, mais tout aussi inquiétant, un automobiliste, route de Barcarès, suite à un défaut de clignotant de sa part, a été suivi en voiture jusqu’à chez lui par trois hommes qui ont tapé sur son véhicule à la machette. Parlons aussi du parking du tennis qui, la nuit, est devenu le lieu de rassemblement d’automobilistes pratiquant le rodéo-voiture particulièrement dangereux sans se soucier des nuisances pour le voisinage.

Un autre fait pourrait prêter à sourire s’il n’était pas significatif d’un climat qui fait croire à de jeunes délinquants que tout est possible. : le jour de Carnaval 300 goûters destinés aux enfants ont été volés à la salle polyvalente ».

Source : http://ensemblepourlavenir.mariejoseamigou.fr