Le tribunal correctionnel de Perpignan a décidé de reporter au 28 janvier 2014 sa décision dans l’affaire de « faux en écriture publique » visant Roland Noury, maire de Saint-Jean-Lasseille, vice-président de la communauté de commune des Aspres, ancien suppléant de l’ex député-maire socialiste de Céret, Henri Sicre.

Roland Noury et sa secrétaire ont comparu le 3 décembre dernier.

Il lui est reproché ainsi qu’à sa secrétaire « d’avoir produit des documents volontairement falsifiés faisant état de délibérations fictives de conseils municipaux qui n’ont jamais eu lieu ‘…) » !