L’Opposition municipale de la commune de Saint-Hippolyte nous communique avec prière d’insérer :
« Pour en terminer avec le projet de construction de la médiathèque de Saint Hippolyte et pour répondre à l’article de l’équipe municipale majoritaire, nous tenions à préciser que nous sommes ravis d’avoir lu, que, comme nous qui avons voté contre, et les habitants que nous avons rencontrés, les huit membres de la majorité qui se sont abstenus l’ont fait parce qu’ils sont très inquiets du coût et des financements du projet (Avaient-ils participé aux réunions de travail préparatoires ? Etaient-ils seulement au courant des détails ô combien importants de ce projet ?).
Au jour d’aujourd’hui les demandes de financements par la DRAC, la DETR, la Région Occitanie/ Pyrénées-Méditerranée, le Département 66, la Communauté Urbaine Perpignan Méditerranée Métropole, etc. n’ont pas encore été engagées (le projet doit permettre d’engager les demandes de subvention…) ou alors depuis peu, les réponses se feront donc attendre quelque temps.
Quel est le montant minimum des subventions estimé par Mme le maire en dessous duquel on ne pourrait réaliser le projet médiathèque ?
Que faire si certaines réponses sont négatives ou honorées mais n’atteignent pas les sommes espérées ? Les Hippolytains connaitront-ils les sommes obtenues ? A combien va s’élever le reste à payer pour la commune ?
Le projet sera-t-il maintenu ? Et alors qui va payer la note ? Les contribuables hippolytains ! Une commission d’appel d’offres sera-t-elle enfin réunie, permettant ainsi à notre ancien maire d’y participer ? Rappelons que ce dernier se faisait un devoir de la réunir régulièrement. Commission à laquelle Mme le maire était bien entendu toujours convoquée.
Que de questions pour un projet qui était annoncé comme bien ficelé !
Un nouvel emprunt pour couvrir les manques sera certainement lancé comme chaque année depuis l’arrivée de la nouvelle équipe municipale en 2014. Une augmentation des impôts sera-t-elle proposée lors du prochain budget ?
A suivre, pour les vœux du Maire et bien sûr à l’annonce du budget 2018… ».