LES MEMBRES DE LA LISTE « ST HIPPOLYTE, NOTRE PASSION, VOTRE AVENIR » COMMUNIQUENT :

« Au lendemain des élections du 23 mars, les lecteurs du Journal local ont pu lire dans ses colonnes en deuxième page : « La gauche a gagné dès ce soir, à Saint Hippolyte… Je sais que la liste travaille sur le terrain à Saint Hippolyte depuis un an au moins. »

A ces affirmations de Mme Hermeline Malherbe, présidente du Conseil général des P-O, Mme Madeleine Garcia-Vidal, maire de Saint Hippolyte, répond deux jours plus tard : « J’ai été surprise, quand j’ai lu dans la presse lundi matin qu’elle ( Hermeline MALHERBE) attribuait ma victoire à celle de la gauche. Je tiens à préciser que je me situe plutôt au centre et que ma liste est bien apolitique. »

Que dire alors de ceux de ses colistiers qui lors de précédentes élections à Saint Hippolyte ou au Barcarès, ont figuré sur des listes de gauche ? Que dire de l’adjointe au maire qui est dirigeante des jeunes socialistes du département ?

Madame le maire, quelles que soient vos opinions nous les respectons, il convient toutefois de les assumer et ne pas tromper les électeurs ! Qu’ils soient de droite, de gauche ou du centre, ils doivent connaître votre position !

Que dire par ailleurs des paroles proférées pendant la réunion publique du 20 mars où Mme Garcia-Vidal a traité notre  candidat de « malhonnête et d’incompétent » et osé affirmer que nous avions fait preuve d’immobilisme, voire de régression, pendant six ans ?

La calomnie était sûrement sa seule arme pour occulter la qualité du travail accompli pendant six ans.

Pour notre part, élus et non élus de notre liste, nous serons vigilants, soucieux de la vérité, à l’écoute de ceux qui nous ont soutenus, malgré les déclarations du premier adjoint selon qui les Hippolytains avaient perdu confiance en leurs élus.

Hippolytains de souche, de domicile et de cœur, St Hippolyte reste toujours notre PASSION et nous ne nous détournerons pas de son avenir ! ».