Hier soir, sur le port de Saint-Cyprien, dans une salle du Yacht Club pleine à craquer (plus de 250 sympathisants et militants), Me Thierry Del Poso, candidat investi par l’UMP’66, a officialisé sa candidature…

Il en a profité pour présenter ses bons vœux à son comité de soutien, auquel il a donné la marche à suivre pour la campagne des municipales.

Il a tout d’abord expliquer à son propre entourage : « J’ai mis toute mon énergie à apaiser les tensions, combattre l’injustice et les contre-vérités et l’heure viendra prochainement de vous présenter le bilan de l’ensemble du mandat, mais également ma vision pour le Saint-Cyprien de demain. »

« Effectivement, a-t-on relevé dans son entourage, le maire de Saint-Cyprien peut être soulagé car depuis l’annonce par la Cour d’Appel de Montpellier de son non-lieu, il peut aujourd’hui se consacrer entièrement à sa campagne (…) ».

Il est vrai que depuis 2009, lors de la municipale partielle après le décès de feu le docteur Jacques Bouille (RPR), le maire de Saint-Cyprien, Me Thierry Del Poso, ne l’a pas eu facile suite à son élection au 2eme tour face à trois listes.

Aujourd’hui, comme il indique : « Je m’engage une nouvelle fois à vos côtés, cet engagement je le veux loyal, intense, humaniste, actif, efficace !… Mon action sera comme à son habitude performante et obtiendra les effets attendus à notre projet, comme il a été sur mon bilan ».

Actuellement à Saint-Cyprien se présente au suffrage de l’élection municipale du 23 mars prochain : Marie-Pierre Sadourny (PS), et deux listes sans étiquettes qui n’auraient toujours pas selon certaines sources « finalisé le bouclage de leurs équipes ».