Jean Roméo, Me Thierry Del Poso et Nathalie Beaufils (présidente départementale de l’UDI’66).

Avant-hier samedi 15 février 2014, en matinée, la permanence de campagne de la liste « Générations Saint-Cyprien, Proche de vous, Voir loin » conduite par le maire-candidat Me Thierry Del Poso (UMP) a été inaugurée.

Le local est situé 27 avenue du Roussillon, dans l’ancienne demeure de Jean Olibo,  maire de Saint-Cyprien de 1956 à 1989… L’esplanade jouxtant la permanence s’est vite retrouvée trop exigu : « Cette permanence est un lieu symbolique et chargé d’histoire, il est important de la faire vivre, d’y accueillir les Cypriennencs, toutes nos actions partiront maintenant d’ici ».

Parmi les nombreuses personnalités présentes autour de Me Thierry Del Poso : Daniel Mach, secrétaire départemental de l’UMP’66, maire de Pollestres et ancien député, Virginie Barre (Unitat Catalana), élue de la Ville de Perpignan, Annabelle Brunet (UDI), conseillère régionale des P-O et élue de Perpignan,  Bernard Dupond (UMP), maire de Canet-en-Roussillon, Nathalie Beaufils, présidente de l’UDI’66 et adjointe au maire de Perpignan.

Me Thierry Del Poso s’est adressé tout d’abord à ses colistiers et à son comité de soutien : « Il ne faut pas se laisser endormir. À partir d’aujourd’hui, nous devons passer à la vitesse supérieure. Nous devons toujours avoir un temps d’avance et provoquer le débat pour expliquer notre bilan et notre programme. Il faut mobiliser notre camp. Et notre camp, c’est Saint-Cyprien. C’est vous qui allez vous en occuper. Ici, pas de politique, notre seule préoccupation c’est Saint-Cyprien. »

Le maire sortant candidat à sa propre succession est ensuite revenu sur son bilan des quatre ans et demi de mandat, suite à l’élection partielle de 2009 : « 13 millions de travaux d’investissements ont été engagé pour réhabilité Saint-Cyprien sans emprunts et sans augmenter les impôts » ; quand à son programme, le maire-candidat maire indique : « Que c’est encore trop tôt pour le dévoiler », mais il souligne : « Je veux avec mon équipe mettre tout en œuvre pour que notre ville soit un territoire d’équilibre et d’harmonie, une cité active à taille humaine et chaleureuse. Je le ferai en engageant à développer plus encore une culture de démocratie au quotidien et en donnant l’exemple d’une nouvelle coopération intercommunale respectueuse de l’unité dans la diversité ».

L’inauguration a été clôturée par la Marseillaise.