Me Thierry Del Poso (UMP), maire de Saint-Cyprien.

Le maire UMP de Saint Cyprien et président de la communauté de communes Sud Roussillon, Me Thierry Del Poso, ne pouvait rester silencieux face aux attaques que subit actuellement Jean Marc Pujol, maire UMP de Perpignan.

– « Je suis outré des propos qu’a tenu sur les réseaux sociaux M. Dieudonné à l’encontre de mon ami le maire de Perpignan Jean-Marc Pujol.

Je connais Jean Marc, je lui reconnais l’amour de sa ville comme son intégrité et son humanisme avec les Perpignanais. »

Me Thierry Del Poso connait bien la musique, lui qui est continuellement attaqué via les blogs de l’opposition de Saint Cyprien. Il précise d’ailleurs : « Ces propos injurieux ne sont qu’une exploitation marketing du spectacle et n’amènent qu’au développement de la haine dans notre société ! C’est une honte de vouloir la mort d’un élu de la République !  Aujourd’hui, la calomnie, la diffamation, la délation, l’insulte font le beurre des imbéciles et des terroristes de la démocratie !  J’apporte tout mon soutien à Jean Marc et il sait qu’il peut compter sur moi en ma qualité d’élu mais aussi d’homme. »

Dans le proche entourage du maire de Saint-Cyprien, on ajoute : « Actuellement, Me Thierry Del Poso est l’élu du département qui dégaine la procédure judiciaire très vite aux propos diffamatoires prononcés à son encontre ; nous ne pouvons qu’encourager le maire de Perpignan, Jean Marc Pujol, à faire la même chose que son ami cyprianenc ».

Il faut savoir que le mardi 4 juin 2013, l’humoriste Dieudonné a mis en ligne sur les réseaux sociaux des propos d’une extrême gravité à l’encontre de Jean-Marc Pujol (UMP), maire de Perpignan, dont voici quelques extraits : « Que se passe t’il à Perpignan !? Pour quelle raison les Perpignanais manifestent-ils une haine si grande envers celui qui squatte la mairie ? Interroge-toi Jean-Marc ! Il semblerait  que tu ne représentes plus que toi même ! Dans ton délire maniaco-dépressif tu me traites de « lâche », tu prétends également que je n’ai pas de parole. Ne pouvant rester insensible à ces propos injurieux et diffamatoires, je me permets de te répondre (sur le ton que tu as initié) : s’il te reste une paire de couilles accrochées à ton vieux fion de momie sodomite, je te donne rendez-vous où tu voudras et quand tu voudras (…) ».

//////////     //////////          /////          /////    //////////

AVERTISSEMENT : La rédaction de ouillade.eu avait décidé de ne pas faire écho de ces propos volontairement outrageants et provocateurs de Dieudonné, mais le fait que certaines personnalités locales s’en emparent, ou plutôt y fassent allusion pour apporter leur soutien au maire de Perpignan, nous oblige à en publier quelques extraits afin d’informer nos lecteurs sur la tonalité de ce qu’il convient désormais d’appeler « l’affaire Dieudonné ».