Préambule

Lors de l’interview réalisée par le journal local à la suite de sa réélection en tant que président de la Communauté d’Agglomération de Perpignan (PMCA), Jean-Marc Pujol (UMP) semble s’être fixé comme objectif de « récupérer » la commune de Saint Cyprien dans le périmètre de PMCA (Perpignan Méditerranée Communauté d’Agglomération).

Cette perspective n’a pas manqué de surprendre le président de la Communauté de Communes Sud Roussillon – Me Thierry Del Poso (UMP), maire de Saint-Cyprien – alors qu’aucune démarche, initiative ni même aucun contact spécifique à un projet de cette nature n’ont été engagés avec le maire de Saint Cyprien.

Les élus de la Communauté de Communes Sud Roussillon partagent la surprise de leur président et rappellent que l’adhésion de leurs communes respectives à PMCA a fait l’objet d’études, de réflexions et, enfin d’un choix de leurs représentants : celui de maintenir leur intercommunalité qui, par ailleurs, existait avant même la formation de l’agglomération.

 

MOTION

C’est dans ce contexte que les membres de la communauté de communes Sud Roussillon, réunis en séance de conseil communautaire, le 16 avril 2014, souhaitent par la présente motion :

  1. rappeler leur attachement à leur structure intercommunale, la communauté de communes Sud Roussillon
  2. confirmer leur choix de conserver une intercommunalité à taille humaine, soucieuse de la prise en compte de la relation de proximité dans la qualité du service rendu à l’usager
  3. maintenir leur volonté de développer leur communauté de projets tournée vers le développement économique d’un territoire littoral et rural qui nécessite la prise en compte de ses spécificités, de sa culture, son histoire et son identité
  4. réitérer leur souhait de maîtriser les orientations politiques de leur intercommunalité par une gouvernance souple et soucieuse de l’expression pluraliste des maires formant leur groupement.

 

Par ces motifs, ils réaffirment « que l’adhésion de tout ou partie de leur groupement intercommunal à la Communauté d’Agglomération de Perpignan ne saurait être regardée comme une hypothèse de travail de la mandature qui débute ».

 

(Il s’agit d’une motion adoptée, par la Communauté de communes Sud-Roussillon, à l’unanimité – 35 voix sur 35 présents et 2 absents – hier soir, mercredi 16 avril. Cela fait suite à l’article du journal local de mardi dernier où Jean-Marc Pujol souhaitait que Saint-Cyprien rejoigne PMCA).