Suite à l’annonce faite hier par le ministre Michel Sapin de la hausse du chiffre du chômage, Nathalie Pineau, 1ère adjointe au maire UMP de Saint-Cyprien, Me Thierry Del Poso, ne mâche pas ses mots : « Si la courbe du chômage doit s’inverser avant la fin de l’année, elle n’en montre pas le chemin !. »

Elle poursuit : « Le nombre de demandeurs d’emplois  inscrits à Pôle emploi au mois de septembre a atteint un nouveau record, pour s’établir à 3 295 700 au mois de septembre, soit 60 000 de plus qu’en août (+1,9%) au plan national et de 16% au plan départemental. Soit un pourcentage élevé au dessus de la moyenne nationale ».

« Cette hausse n’est pas une surprise, c’est la réalité de la politique désastreuse du président de la République et du gouvernement socialiste. Les emplois de générations et emplois d’avenir sont des mirages et de la  poudre de perlimpinpin ! » déclare Nathalie Pineau.

L’élue tient à souligner que Saint Cyprien n’est pas à la traine concernant les mesures liées à l’emploi. La commune c’est aujourd’hui un service « emploi » avec 270 emplois privés trouvés depuis 2012.

Ce vendredi 25 octobre 2013 a eu lieu la signature des contrats du Programme National de Rénovation Urbaine (PNRV), instauré il y a huit ans par la loi Borloo, qui permet d’inclure, dans tous ces marchés, l’obligation d’une clause d’insertion.

C’est en présence de Laurence Alduy, directrice de la Maison de l’Emploi, de la DIRECCTE avec Géraldine Bofill, ainsi que les entreprises Da Costa, Electric SARL, MARES et Midi Travaux, sans oublier les jeunes salariés concernés par ce rendez-vous, que tous les protagonistes ont pu se retrouver afin de conclure ses emplois.

Une démarche économique innovante, permettant aux maîtres d’ouvrage de réserver une part du travail générée par un marché public, à une action d’insertion. Une réelle volonté d’intégrer dans le droit de la commande publique, des préoccupations citoyennes.

« Monsieur le maire Thierry Del Poso attache une importance particulière à favoriser l’emploi au sein de la Commune. C’est dans ce sens, dans cet esprit, qu’il fut l’un des premiers, un pionnier en l’occurrence au plan départemental !, à signer le Plan Local d’Application de la Clause d’insertion (PLACI), sur le bassin d’emploi du territoire intercommunal Sud Roussillon… C’était le 2 octobre 2012 », a tenu à préciser Nathalie Pineau.

Une convention primordiale, visant à consolider le partenariat avec la Maison de l’Emploi, coordinateur du PLACI et gestionnaire unique du dispositif des clauses d’insertion.

Par ailleurs, la 1ère adjointe au maire de Saint-Cyprien a exprimé : « Thierry Del Poso, voit, à travers, cette convention, un véritable levier pour lutter contre le chômage et créer de l’offre d’emploi en faveur des personnes en recherche active. L’objectif principal recherché, est de permettre l’insertion durable des chercheurs d’emploi prioritaires… La mise en place des clauses d’insertion est simple, et, répond à la demande de réactivité des entreprises, dans le recrutement. Ainsi, avant qu’un chantier public ne démarre le service emploi entreprise de la Commune, recense des profils éligibles et correspondants aux attentes de l’entreprise. Après transfert des CV à la Maison de l’Emploi, le positionnement auprès des entreprises, se fait automatiquement. »

Le chantier du « Mas des Capellans », est le premier de la commune à mettre en place ce dispositif. Ainsi, huit personnes ont décroché des contrats dans ce bâtiment, pour une durée minimum de travail de quatre mois : « Un engagement affiché du maire de créer une réelle dynamique autour de l’emploi, afin de favoriser,  l’économie départementale ».