La dernière carte de l’intercommunalité avait largement pris en compte la volonté des populations des six communes et des maires de Saint-Cyprien, Latour-Bas-Elne, Alénya, Théza, Corneilla-del-Vercol et Montescot qui souhaitaient créer une communauté de communes.

Depuis plus d’un an, les six maires et l’ensemble des services oeuvrent à s’unir au sein de cette nouvelle entité intercommunale cohérente, souhaitée et conforme à la loi des réformes des collectivités territoriales. Cette carte de l’intercommunalité n’ayant pû être adoptée par la CDCI, le risque qu’elle soit réétudiée et remodelée existe.

L’ensemble des élus des six communes entend en conséquence réaffirmer sa volonté conforme à celle des populations et faire état de l’avancée des travaux.

Pour sud-Roussillon et les trois communes, l’heure est aujourd’hui à la finalisation et à la concrétisation du travail accompli.

Les conseils de communautés de sud-Roussillon edt d’Illibéris ont voté à l’unanimité le choix de ce nouveau périmètre de sud-Roussillon « en privilégiant la qualité et la proximité des services offerts aux concitoyens dans une nouvelle intercommunalité dont la santé financière est reconnue de tous ».

A l’occasion d’une conférence de presse, qu’ils tiendront demain jeudi 6 septembre 2012, à 9h 30, en mairie de Saint-Cyprien, les maires des six communes concernées souhaitent donc réaffirmer solennellement leur volonté « de voir aboutir leur travail d’unification entamé à l’été 2011 et qui donnerait naissance dès le 1er janvier 2013 à la nouvelle communauté de communes ».