Sous ce titre, l’association Train En Têt nous communique avec prière d’insérer :

 

 

« Plus de 11 mois après l’accident de Millas la circulation des trains est encore suspendue sur la ligne Perpignan-Villefranche de Conflent. La phrase utilisée par les décideurs est «suite à l’accident de Millas »… Or plus le temps passe, plus on est en droit de se demander si cette durée de fermeture inédite dans sa durée sur le territoire français est vraiment due aux conséquences de l’accident ou si l’accident est un prétexte à l’abandon de cette ligne. C’est en tout cas ce que pense l’opinion publique. Les diverses expertises réalisées sur le terrain sont terminées pour l’essentiel, les installations ferroviaires ne seraient pas mise en cause, alors pourquoi ne pas remettre en service les trains ? Si d’autres expertises devaient être effectuées ne pourrait-on pas envisager une fermeture temporaire ?

 

La fermeture définitive de la ligne serait une régression pour la vallée de la Têt. Le trajet entre Villefranche et Perpignan s’effectuait en 47 minutes en train, aujourd’hui en autocar en éliminant les arrêts de Le Soler, Saint Feliu d’Avall et Millas (et donc en rendant un service incomplet) nous mettons 64 minutes. Alors que pour cette distance le rejet de CO2 est de 1.35 kg par passager en train, il est de 7,80 kg en autocar et 9.43 kg en automobile. Il est en prendre en compte aussi la surcharge sur la Route Nationale 116 et de ce fait la détérioration de l’infrastructure routière et l’insécurité croissante générée par l’augmentation du trafic.

 

Supprimer la ligne de train ce serait une régression qui nuirait à l’attractivité de notre territoire dans tous les secteurs et particulièrement celui du tourisme…

 

Cette ligne est donc rentable au point de vue de la préservation de l’environnement, de sa fonction sociale pour une population essentiellement rurale et pour l’économie de notre département.

 

Alors on recule ou bien on avance vers une mobilité plus écologique, plus confortable, plus sûre ? ».

 

 

Contact : trainentet@gmail.com