Les membres de la Commission locale de l’eau (CLE) du SAGE Agly ont été surpris : ils ont reçu un courrier de leur président, André Bascou (apparenté UMP), maire de Rivesaltes et vice-président de Perpignan-Méditerranée Communauté d’Agglomération (PMCA), les invitant à participer à une réunion : le 18 septembre 2012, à 15h, en salle G. Riu, en mairie de Rivesaltes, place de l’Europe. Le problème est que jusqu’ici André Bascou avait « oublié » de réunir cette CLE depuis… 2006 !

André Bascou le reconnait lui-même dans sa lettre : « Depuis 2006, la CLE du SAGE Agly ne s’est pas réunie (…). Cette réunion qui rassemblera les membres de la CLE élargie aux autres partenaires concernés par le devenir du bassin versant, a pour but d’une part de rappeler les enjeux de ce territoire liés à la thématique de l’eau, et d’autre part, d’évoquer ensemble les alternatives en terme de portage et outils d’animation dans le domaine de l’eau (…) ».

Commentaire d’un élu participant à cette réunion : « Décidément, depuis deux ans, ce n’est plus le Bascou que nous avions connu !… Il envoie à tous les élus catalans et audois du bassin versant de l’Agly – une cinquantaine de présents ce mardi 18 septembre 2012 – une invitation pour mettre en place une nouvelle structure pour gérer les eaux de l’Agly autour de PMCA. Il donne l’impression de vouloir bouger les élus par rapport aux problématiques de cette rivière… On en oublierait presque ces propres aveux en début d’invitation « Depuis 2006, la Commission Locale de l’Eau du SAGE Agly ne s’est pas réunie, et de ce fait est devenue caduque… ». Aveux de laxisme ou d’impuissance, puisque c’est bien lui le président qui devait animer cette commission !… Sa carrière de chanteur prendrait-elle le dessus sur celle d’homme politique ?… ».